Bien identifié, bien soigné!

> Connaissez-vous les outils du Ccecqa sur la thématique de l'IDENTITOVIGILANCE ?

Les erreurs d’identité sont fréquentes et leurs conséquences peuvent être graves. Ces erreurs sont liées aux vulnérabilités du patient / résident.

 

7 BARRIERES de sécurité permettent d’améliorer la sécurité de ce processus :

  1. L’existence d’une politique d’identification du patient centrée sur la responsabilisation des professionnels de santé pour la vérification de l’identité du patient, et l’importance de l’éducation et de l’implication des patients ;
  2. A l’admission et avant tout soin, utiliser au moins 2 identifiants (pas le numéro de chambre)
  3. Un processus standardisé d’identification avec les règles à appliquer, en particulier l’utilisation d’un numéro d’identification unique et l’utilisation d’au moins deux traits d’identification avant tout soin,
  4. L’existence de règles pour les patients sans identité ou en cas d’homonymie ;
  5. L’utilisation d’approche non verbale (bracelets par exemple) pour les patients avec des troubles de la conscience ou non communicants ;
  6. La vérification de l’identité du patient avant tout soin pour s’assurer le délivrer le bon soin au bon patient.
  7. Impliquer le patient dans le processus d’identification.

Patients, résidents, professionnels, usagers : SOYONS VIGILANTS ! Pour une AMELIORATION CONTINUE, il faut détecter, signaler, analyser et corriger les erreurs d’identité survenues.

Le CCECQA vous propose PLUSIEURS OUTILS :

 

et son nouveau E-LEARNING pour sensibiliser tous les professionnels de votre établissement (à venir prochainement).